Débat autour du livre « Le Dernier Marx »

Samedi 13 octobre, à 16h30, au Lieu-Dit (6 rue Sorbier, Paris XXe), Isabelle Garo, Michael Löwy et Tiziana Villani débattront autour du livre Le dernier Marx. Communisme en devenir, qui paraît aux éditions Eterotopia et réunit des textes de Marx, M. Löwy, P.P. Poggio et M. Rubel.

Annonce de la rencontre => https://lelieudit.com/Debat-avec-MICHAEL-LOWY-ISABELLE-GARO-et-TIZIANA-VILLANI-autour-de-l-ouvrage-LE

Site de l’éditeur => http://www.eterotopiafrance.com/catalogue/le-dernier-marx-communisme-en-devenir/

Présentation de l’éditeur, table des matières et extraits de l’ouvrage

Dans les années 1881-1882, Marx développe un intérêt particulier pour les sociétés pré-capitalistes (parmi lesquelles notamment les communautés rurales russes) ainsi que pour des pays comme l’Égypte, l’Algérie ou l’Inde, où s’engagent alors des luttes contre la domination capitaliste.
On fait souvent de Marx le principal connaisseur, et théoricien, du prolétariat d’usine. Cette assertion, sans doute légitime, mérite pourtant d’être précisée, car l’étude des communautés paysannes constitue également une partie très importante de son œuvre, et elle la traverse en quelque sorte dans son intégralité – jusqu’aux célèbres propos, décisifs et bouleversants, qu’il tiendra sur la Russie.
De telles réflexions sont développées dans une lettre à Véra Zassoulitch, figure éminente du populisme révolutionnaire, et surtout dans les nombreuses versions préparatoires de celle-ci. Maximilien Rubel verra dans ces manuscrits le véritable « testament politique » de Marx. On y trouve un refus de l’idée, partagée par la majorité des marxistes russes et calquée sur un modèle occidental, selon laquelle il s’agit d’en passer par un développement du capitalisme en Russie. En rejetant la conception évolutionniste et linéaire du « progrès », Marx s’intéresse à une forme sociale « archaïque » – mot par lequel, à son avis, « il ne faut pas trop se laisser effrayer ». Le socialisme de l’avenir en représenterait une manifestation supérieure, qui y mêle certains acquis de la modernité.
Marx reprend des analyses présentes dans les Grundrisse, et notamment dans les cahiers publiés sous le titre de Formen, die der kapitalistischen Produktion vorhergehen, axés sur les différentes formes communautaires qui précèdent le surgissement du mode de production capitaliste. Un ensemble composite de « communautés naturelles » où la forme sociale dominante, la commune, « n’apparaît pas comme résultat mais comme présupposé de l’appropriation (temporaire) et de l’utilisation collective du sol ».

Lire la suite

3e séance du séminaire Marx 2018 : La GEME et ses alentours

Le seminaire Marx 2018 – actualité éditoriale du bicentenaire redémarre.

La 3e séance de l’année aura lieu le jeudi 6 septembre, de 19h à 21h, au Maltais rouge (40 rue de Malte, Paris XIe).

Elle aura pour titre « La Grande Editions Marx-Engels [GEME] et ses alentours« , et portera sur les dernières publications des Editions sociales : 

Ecrits de jeunesse, t.2 d’Engels

Manuscrits de Kreuznach de Marx

Fac-similé de la 1ere édition française du Capital

Correspondance de Marx et Engels

Ces différents ouvrages seront présentés par des contributeurs de la GEME :

Fabrice Bensimon, professeur de civilisation britannique à la Sorbonne

Paul Guerpillon et Jean Quétier, philosophes et traducteurs

Richard Lagache, éditeur

Le séminaire sera suivi d’un pot. Des exemplaires des livres seront proposés à la vente.

L’entrée est libre, pour tous.

informations : bicentenairemarx2018@gmail.com

Présentation de Marx, une passion française, au Maltais rouge (3 mai)

Le 3 mai, à 19 h, aura lieu la première séance du séminaire « Marx 2018 : actualité éditoriale du bicentenaire« .

Elle sera consacrée à une présentation du livre Marx, une passion française (La Découverte, 2018), en présence des directeurs et de plusieurs contributeurs de l’ouvrage.

On trouvera ici le programme complet du séminaire : séminaire maltais

Marx à Lausanne (4-5-6 mai)

Pour marquer le bicentenaire, le Groupe Vaudois de Philosophie organise trois jours de rencontres autour de la pensée de Marx, « Penser avec et après Marx« , les 4, 5 et 6 mai.

Avec Bernard Friot, Jacques Mascotto, Antoine Kernen Christophe Dejours, Viviane Gonik, Olivier Voirol, Marc-Antoine Pencolé, Anselme Jappe, Isabelle Garo, Anne-Catherine Ménétrey, Pierre Vaneck, Audrey Schmid, Michel Ducommun…

Les ateliers auront lieu à la maison de quartier Sous-Gare (Lausanne).

L’ensemble des informations relatives à cet événement figure sur le site : http://philo-vaud.ch/marx2018/

 
 Pour accéder au programe, cliquer sur l’image ci-dessus.

**

Cette série de rencontres sera précédée d’une après-midi sur Marx et le travail social, le 4 mai de 13h30 à 17h, où interviendront notamment les sociologues Jacques Mascotto et Gérard Mauger.

Pour accéder au programme, cliquer sur l’image ci-dessus.

Présentation de La Vie de Karl Marx, de F. Mehring (7 avril)

Les Cahiers du mouvement ouvrier proposent une rencontre autour de la biographie de Marx par Franz Mehring, traduite et annotée par le militant trotskyste Gérard Bloch (1920-1987), et publiée récemment chez  Syllepse.

Avec Jean-Numa Ducange (historien et préfacier de l’ouvrage) et François de Massot (ancien président du CERMTRI, et proche de G. Bloch).

Le samedi 7 avril, de 14h à 17h, à l’AGECA, 177 rue de Charonne, Paris.

Séminaire autour de Zur Judenfrage (Nantes, 16 mars)

Le 16 mars, le séminaire de recherche en études germaniques de l’université de Nantes sera consacré à Zur Judenfrage (Sur la question juive), rédigé en 1843 et publié en 1844 dans les Annales franco-allemandes. La séance sera animée par Maiwenn Roudaut, maître de conférences en études germaniques.

http://www.crini.univ-nantes.fr/seminaire-de-lecture-recherche-en-etudes-germaniques-2199438.kjsp?RH=1214467812585

Séminaire « Le socialisme et le communisme aujourd’hui » (Paris X)

Le philosophe Pierre Sauvêtre et le Sophiapol (Université Paris X – Nanterre) organisent, en février et mars, un séminaire hebdomadaire sur « le socialisme et le communisme aujourd’hui ». Marx n’en est, naturellement, pas absent.

https://sophiapol.hypotheses.org/21678

Programme du séminaire Lire la suite