En juin, L’Huma publie Marx

Chaque vendredi du mois de juin, L’Humanité proposera à ses lecteurs un livret reprenant un grand texte de Marx sur la France.

Le 8 juin, on pourra ainsi se procurer avec le quotidien Les Luttes de classes en France. Le 15 juin, Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte. Et le 22 juin La Guerre civile en France.

Le 29 juin, un recueil de textes de Jaurès complètera et prolongera cet ensemble.

Premier volume de la bio de Marx par Michael Heinrich

Parmi les nombreux ouvrages publiés en Allemagne à l’occasion du bicentenaire, il convient de signaler en priorité le premier volume de la biographie de Marx par Michael Heinrich. Ce premier tome de Karl Marx und die Geburt der modernen Gesellschaft couvre les années 1818-1841

=> http://www.schmetterling-verlag.de/page-5_isbn-3-89657-085-4.htm

Il fera l’objet d’une publication en français cet automne, aux Editions sociales.

Rappelons que deux ouvrages de M. Heinrich sont déjà disponibles en français :

=> Comment lire Le Capital de Marx (Smolny, 2015) : http://www.collectif-smolny.org/article.php3?id_article=2110

=> Ce qu’est Le Capital de Marx (Editions sociales, 2017)

 

Marx écologiste, par H. Pena-Ruiz

Le philosophe Henri Pena-Ruiz publie au Seuil un essai sur Karl Marx, penseur de l’écologie. Il contribue ainsi à la réflexion sur l’éco-socialisme, déjà nourrie par les travaux de John Bellamy Foster, Kohei Saito ou Michal Löwy.

http://www.seuil.com/ouvrage/karl-marx-penseur-de-l-ecologie-henri-pena-ruiz/9782021135800

 

4e de couverture :

Karl Marx n’a rien à voir avec sa caricature stalinienne, ravageuse pour la nature et pour les hommes. Voici une visite guidée de la dimension la plus méconnue de son œuvre. Elle nous fait découvrir un à un les fondements de l’écologie politique moderne. D’abord, l’humanisme naturaliste de Marx, qui souligne le lien essentiel entre la vie humaine et la nature. Ensuite, la mise en évidence des coûts écologiques et sociaux externes d’un capitalisme irresponsable, qui épuise à la fois la fertilité du sol et la force du travailleur. Puis la critique d’un détournement du progrès technique vers l’exploitation toujours plus intensive de la Terre et des hommes. Enfin, le rejet d’une mondialisation qui accélère l’épuisement conjoint de la nature et des travailleurs. On mesure l’actualité d’une telle pensée. De nos jours, la planète ne peut plus reproduire ce qu’elle consomme, et le réchauffement climatique menace les écosystèmes, donc les générations futures. À ce capitalisme prédateur, Marx oppose une double révolution : écologique et sociale. L’agriculture et l’industrie, confiées aux producteurs, équilibreront prélèvement et restitution. La règle verte rendra impossibles gaspillage et pollution. Délivrée d’une spéculation financière oublieuse des besoins réels, l’économie se recentrera sur la valeur d’usage des produits et sur les biens communs à tous.

Penseur de la laïcité internationalement reconnu, Henri Pena-Ruiz travaille sur les différents registres de l’émancipation humaine. Dans cet esprit, il publie ici son troisième livre sur Karl Marx.

Parution : Marx, une passion française

Les éditions La Découverte publient Marx, une passion française.

Cet ouvrage collectif, dirigé par J.N. Ducange et A. Burlaud, réunit une trentaine de contributeurs (historiens, philosophes, sociologues, politistes…) et propose un large panorama sur la diffusion, la réception et les usages de Marx en France, de la fin du XIXe siècle à nos jours.

http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Marx__une_passion_fran__aise-9782707198938.html

 

Sommaire de l’ouvrage :  Continuer la lecture

Introduction à Marx par P. Combemale

Le sociologue Pascal Combemale propose une nouvelle édition – enrichie – de son Introduction à Marx (La Découverte).

http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Introduction____Marx-9782707199690.html

 

4e de couverture

Vaut-il encore la peine de s’intéresser à Marx, un auteur du XIXe siècle ? Plusieurs de ses prophéties furent réfutées, et l’on sait ce qu’il est advenu du socialisme « réellement existant », se réclamant de lui. Pourtant, nos économies ne sont-elles pas gouvernées par la dynamique du capitalisme et soumises à ses crises ? Les prédictions de la marchandisation de la société et de la mondialisation du marché ne se sont-elles pas vérifiées ?
L’aliénation, l’exploitation, les classes sociales ont-elles disparu ? Ce livre invite à lire Marx, certes pour le critiquer et le dépasser, mais sans ignorer tout ce qui demeure indispensable à l’analyse de nos sociétés. Cette introduction veut rendre accessible ce qui reste actuel dans cette œuvre foisonnante, à la fois philosophique, historique, économique, sociologique, politique… La vie de Marx fut un mouvement incessant d’acquisition de connaissances encyclopédiques, de critique de ces connaissances, d’avancées théoriques, de remises en question, dans un tourbillon toujours relancé par la confrontation à la réalité historique et à l’expérience de longues périodes d’action politique. C’est ce mouvement, animé par l’espoir d’une émancipation radicale de ce qui asservit les hommes, que nous avons voulu restituer, afin que le lecteur y puise de quoi nourrir sa propre réflexion.

Sommaire Continuer la lecture

Introduction à la pensée de Marx par D. Collin

Le philosophe Denis Collin publie une Introduction à a pensée de Marx (Seuil).

http://www.seuil.com/ouvrage/introduction-a-la-pensee-de-marx-denis-collin/9782021384567

4e de couverture :

Deux siècles après la naissance de Marx, le capitalisme semble partout avoir eu raison du marxisme. Et pourtant la critique du capitalisme est partout ravivée par la crise écologique, l’explosion des inégalités et la maltraitance des travailleurs. Cette contradiction n’est qu’une apparence, car la pensée de Marx n’a rien à voir avec la vulgate étatiste et productiviste des partis communistes défaits par l’histoire. Ce livre tord le cou à bien des idées reçues et nous restitue l’œuvre authentique de Marx, le philosophe humaniste, penseur de l’émancipation des individus et de la démocratie réelle. Conçu comme une initiation didactique à la pensée d’un grand auteur, il en couvre toutes les dimensions philosophiques, économiques, politiques et il nous montre comment cette œuvre reste un outil précieux pour penser le présent.

 

Sommaire Continuer la lecture

Marx aux Editions Allia

Les Editions Allia publient ce mois-ci deux textes de Marx : d’une part la Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel, dans la traduction Molitor (édition Costes) ; d’autre part Le caractère fétiche de la marchandise et son secret, extrait du 1er chapitre du Livre I du Capital, dans la traduction Roy.

https://www.editions-allia.com/fr/livre/142/contribution-a-la-critique-de-la-philosophie-du-droit-de-hegel

https://www.editions-allia.com/fr/livre/141/le-caractere-fetiche-de-la-marchandise-et-son-secret

            

 

 

 

Actuel Marx n°63 : L’exploitation aujourd’hui

La revue Actuel Marx (PUF) consacre son dernier numéro, dirigé par Emmanuel Renault, à “L’exploitation aujourd’hui“.

https://www.puf.com/content/Actuel_Marx_2018_n°_63

 

Présentation et sommaire 

Il ne fait pas de doute que nous vivons dans un monde où l’exploitation n’est pas moins présente qu’à l’époque de Marx, de sorte que le concept d’exploitation est toujours utile pour analyser certaines formes contemporaines de domination et d’inégalité. Mais la pertinence d’une critique sociale et d’une théorie sociale de l’exploitation est conditionnée par une prise en compte de formes d’exploitation propres à la phase actuelle du néolibéralisme, et que Marx n’avait évidemment pas pu prendre en considération. Continuer la lecture

Marx critique du libéralisme

Stefano Petrucciani, professeur de philosophie politique à l’université La Sapienza de Rome, publie une étude sur Marx critique du libéralisme (éditions Mimesis).

http://www.editionsmimesis.fr/catalogue/marx-critique-du-liberalisme/

 

4e de couverture :

La critique du libéralisme est l’un des aspects les plus controversés de la pensée politique de Karl Marx. L’auteur se propose ici d’analyser les arguments marxiens contre les thèses libérales et de les mettre en perspective avec les critiques émanant de l’approche analytique anglo-saxonne, influencée par la théorie de la justice de John Rawls. Ce dialogue permettra de redéfinir les véritables enjeux théoriques de la critique marxienne du libéralisme et d’en questionner l’actualité.