Marx et le droit

Le revue Droit et philosophie publie un très riche numéro sur « Marx et le droit« , coordonné par Jérôme Couillerot, Élodie Djordjevic, Mélanie Plouviez et Sabina Tortorella. 

Ce dossier est disponible intégralement en ligne, à l’adresse suivante : http://www.droitphilosophie.com/volumes/read/14

Il sera également publié en version papier, aux éditions Dalloz

Sommaire

Lire la suite

Marx, regards croisés

Les Editions de l’Aube publient un bref ouvrage collectif intitulé Marx, regards croisés. Il s’agit de la reprise en volume du hors-série que l’hebdomadaire Le 1 avait consacré, il y a quelques mois, au philosophe. 

On y trouvera des contributions de Sylvain Cypel, Pierre Dardot, Aude Lancelin, Vincent Martigny, Edgar Morin, Raoul Peck. 

=> http://editionsdelaube.fr/catalogue_de_livres/karl-marx-regards-croises/

Marx devant la Révolution française

Les éditions Inclinaison publient une nouvelle édition de l’étude classique que, sous le titre Le Renard et les raisins, le germaniste Lucien Calvié a consacré au(x) regard(s) des intellectuels allemands du XIXe – au premier rang desquels Marx – sur la Révolution française.

Cette nouvelle édition, revue et augmentée, enrichit la galerie des auteurs étudiés : aux chapitres sur Kant, Schiller, le « jacobinisme », Novalis, Hegel, Heine, Börne, la Jeune Allemagne et la Gauche hégélienne, s’ajoutent désormais des pages sur le « jacobin » Rebmann, Fichte, Schlegel et Hölderlin.

=> http://inclinaison.fr/livre.php?indexlivre=89




Le Manifeste selon Zizek

Le philosophe slovène Slavoj Zizek publie chez Fayard un opuscule sur L’Actualité du Manifeste du Parti communiste

=> https://www.fayard.fr/sciences-humaines/lactualite-du-manifeste-du-parti-communiste-9782213711539

On trouvera ici les premières pages du livre : https://liseuse-hachette.fr/file/92732?fullscreen=1&editeur=Fayard#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!/4/1:0)

Présentation de l’éditeur : 

Faut-il ranger le Manifeste du parti communiste parmi les documents qui jettent un regard éclairant sur le passé, et rien de plus  ? Dans un paradoxe proprement dialectique, même les impasses et les échecs du communisme du xxe siècle, clairement fondés sur les limites du Manifeste, témoignent de l’actualité de ce texte  : la solution marxiste classique a échoué, mais le problème demeure. Le communisme, aujourd’hui, n’est pas le nom d’une solution mais celui d’un problème, celui des communs dans toutes leurs dimensions  : les communs de la nature, menacés par la pollution et l’exploitation  ; les communs biogénétiques – le transhumanisme devient une perspective réaliste  ; nos communs culturels, au premier rang desquels le langage, nos outils de communication et d’éducation, mais aussi les infrastructures ; et, last but not least, les communs comme espace universel de l’humanité, un espace dont personne ne devrait être exclu.

Débat autour du livre « Le Dernier Marx »

Samedi 13 octobre, à 16h30, au Lieu-Dit (6 rue Sorbier, Paris XXe), Isabelle Garo, Michael Löwy et Tiziana Villani débattront autour du livre Le dernier Marx. Communisme en devenir, qui paraît aux éditions Eterotopia et réunit des textes de Marx, M. Löwy, P.P. Poggio et M. Rubel.

Annonce de la rencontre => https://lelieudit.com/Debat-avec-MICHAEL-LOWY-ISABELLE-GARO-et-TIZIANA-VILLANI-autour-de-l-ouvrage-LE

Site de l’éditeur => http://www.eterotopiafrance.com/catalogue/le-dernier-marx-communisme-en-devenir/

Présentation de l’éditeur, table des matières et extraits de l’ouvrage

Dans les années 1881-1882, Marx développe un intérêt particulier pour les sociétés pré-capitalistes (parmi lesquelles notamment les communautés rurales russes) ainsi que pour des pays comme l’Égypte, l’Algérie ou l’Inde, où s’engagent alors des luttes contre la domination capitaliste.
On fait souvent de Marx le principal connaisseur, et théoricien, du prolétariat d’usine. Cette assertion, sans doute légitime, mérite pourtant d’être précisée, car l’étude des communautés paysannes constitue également une partie très importante de son œuvre, et elle la traverse en quelque sorte dans son intégralité – jusqu’aux célèbres propos, décisifs et bouleversants, qu’il tiendra sur la Russie.
De telles réflexions sont développées dans une lettre à Véra Zassoulitch, figure éminente du populisme révolutionnaire, et surtout dans les nombreuses versions préparatoires de celle-ci. Maximilien Rubel verra dans ces manuscrits le véritable « testament politique » de Marx. On y trouve un refus de l’idée, partagée par la majorité des marxistes russes et calquée sur un modèle occidental, selon laquelle il s’agit d’en passer par un développement du capitalisme en Russie. En rejetant la conception évolutionniste et linéaire du « progrès », Marx s’intéresse à une forme sociale « archaïque » – mot par lequel, à son avis, « il ne faut pas trop se laisser effrayer ». Le socialisme de l’avenir en représenterait une manifestation supérieure, qui y mêle certains acquis de la modernité.
Marx reprend des analyses présentes dans les Grundrisse, et notamment dans les cahiers publiés sous le titre de Formen, die der kapitalistischen Produktion vorhergehen, axés sur les différentes formes communautaires qui précèdent le surgissement du mode de production capitaliste. Un ensemble composite de « communautés naturelles » où la forme sociale dominante, la commune, « n’apparaît pas comme résultat mais comme présupposé de l’appropriation (temporaire) et de l’utilisation collective du sol ».

Lire la suite

Relire Suzanne de Brunhoff

Les Presses universitaires de Rennes publient Penser la monnaie et la finance avec Marx, un ouvrage collectif consacré à la grande économiste marxiste Suzanne de Brunhoff. Co-dirigé par Riccardo Bellofiore, Daniel Cohen, Cédric Durand et André Orléan, il réunit une douzaine de contributions. 

=> http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4684

Présentation et sommaire

Suzanne de Brunhoff (1929-2015) était une économiste marxiste spécialiste des questions monétaires et financières. Les textes rassemblés dans ce volume témoignent de la fécondité de son œuvre et de son originalité. Ils feront découvrir au lecteur une trajectoire dont la remarquable cohérence intellectuelle et éthique tient à n’avoir jamais dissocié l’engagement théorique de l’intervention politique. Concentrés sur des domaines largement délaissés par les pensées critiques, les arguments théoriques qu’elle a fournis restent indispensables pour penser le capitalisme contemporain et comprendre ses turbulences.

Sommaire => http://www.pur-editions.fr/couvertures/1535974061_doc.pdf

Actuel Marx n°64

La revue Actuel Marx publie son numéro 64. Dirigé par Michael Löwy et Etienne Balibar, il propose un dossier « Religion » et une série d’articles variés.

Publiée par les PUF (https://www.puf.com/content/Actuel_Marx_2018_n°_64), la revue est disponible sur Cairn (https://www.cairn.info/revue-actuel-marx-2018-2.htm).

Présentation et sommaire 

La tradition marxiste a longtemps nourri la conviction que la critique de la religion était acquise, cédant l’ordre du jour à la critique de l’économie politique comme principe d’intelligibilité des sociétés modernes et de leurs conflits caractéristiques. L’histoire contemporaine se charge de rouvrir, dans des conditions équivoques, le problème du religieux dans les récits « sécularistes » de la modernité capitaliste. Où en est la critique marxiste de la religion ? Quels dialogues peut-elle entretenir avec les critiques de la notion même, faussement univoque, de « religion » ? Quelles réinterprétations le devenir actuel des monothéismes appelle-t-il de l’histoire des rapports entre le marxisme, sa théorie et ses politiques, et les dictions religieuses des conflits sociaux à l’époque de la mondialisation ?

Lire la suite

Toni Negri : Travail vivant contre Capital

Les Editions sociales publient en plaquette la conférence prononcée par Toni Negri au séminaire Lectures de Marx de l’ENS, en février dernier, sur le thème « Travail vivant contre Capital« .

Cette conférence est accompagnée d’un entretien dans lequel T. Negri revient sur son parcours intellectuel et politique.

=> https://editionssociales.fr/index.php/2018/08/28/negri-toni-travail-vivant-contre-capital/

Rappelons que les Editions sociales ont déjà publié une conférence d’Alain Badiou (Qu’est-ce que j’entends par marxisme ?), présentée dans le cadre du même séminaire. Elles publieront également, dans les prochains mois, la conférence prononcée par Judith Butler.

4e de couverture  Lire la suite

Ecrits de jeunesse II, de F. Engels

Les Editions sociales publient le deuxième (et dernier) volume des Ecrits de jeunesse de Friedrich Engels. Présenté par Fabrice Bensimon (professeur de civilisation britannique à la Sorbonne), il réunit les textes rédigés par le jeune Engels lors de son premier séjour en Angleterre (1842-1844).

Cet ensemble sera complété par une nouvelle édition du grand ouvrage d’Engels sur La Situation des classes laborieuses en Angleterre.

Présentation et sommaire  Lire la suite